Palm Springs, l’étape vintage

IMG_4959

Bienvenue à Palm Springs !

Sur la route pour les parcs, avant d’offrir mes forces à la nature, je me suis accordée une petite pause de deux jours dans un endroit mythique : Palm Springs. Située à environ 1h30 de Los Angeles, cette ville est une destination de vacances très connue des habitants de la Californie. Si l’on ne change pas d’État, le paysage est tout de même bien plus aride qu’à L.A. et l’on sent que l’on se trouve aux portes du désert.

1542866_7_1993_au-bout-de-chaque-avenue-de-palm-springs-le

Où que l’on roule, la même vue, les montagnes désertiques de Californie

Pendant l’âge d’or du cinéma hollywoodien, les stars s’y pressaient à la recherche de tranquillité et profitaient des 350 jours d’ensoleillement par an. Aujourd’hui, l’endroit est extrêmement touristique, même si au moment où je m’y suis trouvée j’ai assez peu croisé d’étrangers.

De cette période il reste de nombreuses villas au style vintage si tendance (Elvis Presley y vécut quelques années, l’adresse d’une de ses acquisitions est 845 W Chino Canyon Road; celle de Franck Sinatra, l’une des plus belles surnommée Twin Palms, peut se louer, 1148 East Alejo Road), des clubs de golf et des palmiers à perte de vue. C’est bien simple, on a l’impression d’être dans un décor de film. Larges avenues rectilignes, palmiers bien réguliers, soleil, drapeau américain sur toutes les maisons et jardins parfaitement entretenus, ici rien ne dépasse ! On le surnomme le ghetto de riches, c’est dire…

20140519_537956ad1440d

L’une des maisons d’Elvis !

Mon objectif à Palm Springs était simple : ne rien faire. J’ai donc déposé ma voiture et mes affaires à mon hôtel, le 7 Springs Inn & Suites, j’ai enfilé un maillot et je suis allée profiter de la fin de la journée au bord de la piscine. L’hôtel possède lui-aussi ce charme un peu passé, qui rappelle les années 50. Les chambres se trouvent autour d’un petit jardin planté de palmiers et de plantes exotiques, les transats blancs semblent tout droit sorti des Sims et les chambres sont top et de bon goût. Et le gros plus : personne autour de la piscine ! Autre avantage, il se trouve dans l’une des principales rues de la ville.

J’ai tout de même repris la voiture le soir pour dîner au restaurant mais je pense que d’ici tout est faisable à pied. Le long des trottoirs bordés de palmiers, on trouve comme à Los Angeles un “Walk of fame”, ici Walk of Stars, des gloires locales et passées. Il suffit d’arpenter Palm Canyon Drive, Tahquitz Canyon way et Museum Drive. Il y a de très nombreux restaurants, de jolies boutiques et les riches retraités viennent y passer du bon temps. C’est aussi une ville gay-friendly, ils composent 30% de la population et chaque année a lieu le festival lesbien Dinah Shore Weekend.

marilyn-monroe-star-palm-springs-walk-of-stars

Le Walk of Stars

Parmi les choses à faire à part se reposer, du golf ! Difficile de rester insensible à l’appel de ses pelouses vertes en plein désert, Palm Springs en compte 80 !

On peut également flâner devant les villas des années 50-60, époque à laquelle chacun faisait confiance à des architectes avant-gardistes inspirés du Bauhaus. Elles répondent à quelques critères précis comme la symétrie, l’équilibre, l’intimité…

Une autre très célèbre est la Bob Hope’s House, souvent représentée sur les cartes postales. Surnommée l’Ovni, elle a été imaginée par une légende de l’architecture américaine, John Lautner.

Mon seul regret est de ne pas avoir vu la statue géante de Marilyn, partie le 27 mars 2014 pour le New Jersey ! Haute de 8m, elle a été réalisé par le sculpteur Seward Johnson. L’actrice avait elle aussi une maison ici.

forever-marilyn

Le seul regret, ne pas avoir vu la statue de Marilyn !

La plupart des touristes dorment une nuit à Palm Springs puis se dirigent vers le Parc National de Joshua Tree situé à moins de 80km de là. On y vient aussi lors du célèbre festival de Coachella. Pour nous, direction le Grand Canyon !

Share This Post

Related Articles

Leave a Reply

© 2017 Mon tour du Monde. All rights reserved.