Bangkok, premier jour Partie 1

Il y a quelques jours, je quittais les plages de Thaïlande pour sa capitale, Bangkok. La ville est recouverte d’un nuage de pollution gris mais je ne ressens pas d’étouffement particulier, malgré tout ce qu’on a pu me dire. A mon arrivée, il est 6h du matin et l’hôtel que j’avais repéré est complet. Heureusement, le propriétaire en possède un autre juste à côté, la Tavee guest House. L’endroit est très bien placé, plutôt calme même si à l’intérieur les cloisons sont très fines.  La chambre pour deux est à 500 B soit environ 11€ et pour ce prix, c’est salle de bain commune ! Je suis avec deux amis, nous décidons de partir explorer les alentours. Les odeurs de cuisine sont partout. Comme dans de nombreuses autres villes asiatiques et orientales, il est possible de manger à chaque coins de rues pour quelques euros. La foule est dense, les klaxons résonnent (la circulation ne semble pas suivre de règles) et toute cette agitation fait du bien.

A Bangkok, il y a tant de choses à voir qu’il est possible, pour commencer, de partir au hasard, l’occasion de s’arrêter dans un temple. Un conseil, certains thaïs viendront vous accoster sous prétexte de vous aider. En réalité, ils vous feront prendre un tuk-tuk supposé vous emmener dans les temples alentours ce qui est en fait un moyen pour eux de vous déposer devant tout un tas de boutiques “partenaires” qui vendent au choix des costumes et des bijoux. Bref vous perdrez votre temps, mieux vaut vous débrouiller seul. Certes, tout est écrit en thaï, il n’est pas toujours aisé de se repérer, et peu de personnes parlent anglais, mais vous gagnerez du temps !

36h-Bkk_12-865x576

Fleurs au pied du bouddha du Wat Intharawihan Temple

Nous commençons par nous rendre au Wat Intharawihan Temple. Situé au nord de Khaosan Road, le quartier des routards dont je reparlerais plus tard, il abrite un bouddha recouvert de feuilles d’or et haut de 32m. Son avantage, il est peu fréquenté par les touristes, on peut prendre de jolies photos sans être gêné. Depuis cet endroit, on peut aussi rejoindre le Grand Palais en tuk-tuk en une quinzaine de minutes. Pour ma part, je choisis de me diriger vers le temple de Wat Benchama Bophit, l’un des plus récents de la ville. Il est connu comme “le temple de marbre”, pierre qui recouvre sa chapelle. A l’intérieur on peut admirer un bouddha en bronze de plus de deux tonnes dont le socle contient les cendres de Rama V, le roi qui fit construire le temple.

90034883_o

Le temple de Wat Benchama Bophit

Le jardin qui entoure ce lieu est une parenthèse de calme et de tranquillité, bien appréciable avant de repartir à l’assaut des rues de Bangkok, non sans avoir déguster quelques noodles et soupes locales, un délice!

Share This Post

Recent Articles

Leave a Reply

© 2017 Mon tour du Monde. All rights reserved.