Los Angeles : Venice Beach et Santa Monica

Venice-Beach-Wallpapers-28

Venice Beach

On m’a souvent présenté Los Angeles comme une ville superficielle, sans intérêt et sale. La majorité de mes amis y ayant séjourné étaient à la limite de regretter d’y avoir passé quelques jours. Pour moi, elle était pourtant synonyme de séries, de films, de skate et de jolies plages et je tenais absolument à y passer quelques jours.

Le souvenir que j’en garde est excellent et je conseille désormais à tout le monde d’y faire un saut.

La ville est immense, elle s’étend sur plus près de 1300 km! Mon premier conseil, louer une voiture. Ici pas de métro et peu de transports en commun. Les taxis sont moins chers qu’à Paris mais à la fin de la journée peuvent représenter une belle somme. La voiture est donc le meilleur moyen de se déplacer, d’autant plus que les principaux centres d’intérêts ne se trouvent pas au même endroit et qu’il existe des parkings gratuits ou payants un peu partout, c’est donc la solution à retenir.

Boardwalk ou la promenade de Venice Beach

Boardwalk ou la promenade de Venice Beach

Je suis partie de Santa Barbara le matin et j’ai rejoint Los Angeles en moins de deux heures. Ma première étape, Venice Beach.

Il s’agit du quartier le plus hétéroclite de la ville. Le long de la promenade se retrouvent les plus originaux, les plus dingues, les plus branchés des habitants de la ville, au milieu de touristes amusés et de skateurs qui viennent se montrer sur l’un des spots les plus connus au monde.

Le fameux skatepark de Venice Beach

Le fameux skatepark de Venice Beach

En gros, Venice Beach est le meilleur endroit pour démarrer sa visite de Los Angeles, tout ici étant si “californien”. Depuis toujours, l’endroit est fréquenté par des artistes. Le long de l’interminable boardwalk, on croise donc des vendeurs en tout genre, des tatoueurs, des “artistes insolites” qui déclament des vers, promènent leur chien sur de mini chars customisés, des “green doctors” qui vous invitent à tester leurs marchandises (il est légal de consommer de la marijuana à des fins médicales dans cet état), de petits resto et pub etc… On trouve aussi le terrain de basket du film American History X, et la muscle beach où les américains font du fitness (Arnold Schwarzenegger avait l’habitude de s’y entrainer).

Prenez le temps de déambuler, d’admirer les peintures qui tapissent les murs (certains sont même spécialement réservés aux tags) et d’assister à quelques représentations, il y a de temps en temps des sortes de stand-up sur la place, les américains en sont friands et sont un excellent public je dois dire.

Vous pouvez ensuite faire bronzette sur la plage, un peu tape-à-l’oeil mais vaste et agréable, et prendre une photo dans les cabanes des lifesavers comme dans Alerte à Malibu si l’envie vous prend !

Plage de Venice Beach et cabine de lifesavers

Plage de Venice Beach et cabane de lifesavers

L’endroit est je crois déconseillé le soir, à faire donc le temps d’une matinée avant qu’il ne fasse trop chaud sauf si vous voulez profiter de l’océan.

Les plus courageux peuvent ensuite marcher une heure pour rejoindre Santa Monica. Le trafic à Los Angeles est assez difficile en fonction des heures mais soit j’ai eu de la chance, soit les gens exagèrent, j’ai vraiment perdu peu de temps en voiture.

J’ai donc poursuivi ma journée du côté de Santa Monica Pier en voiture (il y a d’immenses parkings gratuits près de la Third Promenade, impossible de les rater), sachant très bien que les sirènes du shopping n’allaient pas tarder à sonner.

Shopping sur la third Promenade de Santa Monica

Shopping sur la third Promenade de Santa Monica

Parmi toutes les choses que l’on entend quand on annonce que l’on part aux États-Unis, il y a les bonnes affaires qu’il ne faut pas manquer (voir la fin de cet article). Los Angeles compte bien évidemment un nombre incalculable d’enseignes, mais Third Promenade à l’avantage d’être une zone piétonne très agréable, autant donc faire ses achats ici. Toutes les marques sont représentées, on trouve également un Nordstorm , Galeries Lafayette locale, véritable temple de la consommation.

J’ai commencé par rejoindre le ponton en bois (le fameux Pier, comme à San Francisco), connu pour être le point final de la route 66 (vous y croiserez beaucoup de motards qui prennent une dernière photo de leur périple, et des magasins de souvenirs qui célèbrent l’endroit) et pour la fête foraine qui se trouve au-dessus de l’eau, encore une fois, véritable carte postale des États-Unis à elle toute seule. Il y a également une plage de part et d’autre, surpeuplée le jour où j’y étais.

Les canaux de Venice, Los Angeles

Les canaux de Venice, Los Angeles

Une fois que vous vous êtes promenés, rejoignez Third Promenade pour dépenser un peu d’argent ! En voiture, dirigez vous ensuite vers les canaux de Venice. C’est un ensemble de canaux (comme en Italie), bordés de jolies maisons à l’architecture vraiment hétéroclite, toutes très colorées, dans un quartier résidentiel. Garez la voiture puis traversez les petits ponts, l’endroit est vraiment charmant.

Et d'autres canaux de Venice

Et d’autres canaux de Venice

Ensuite, un petit tour du côté de Marina Del Rey s’impose, c’est un endroit très agréable et plus calme. Vous pouvez aussi pousser jusqu’à Manhattan Beach ou Newport Beach, à une demi-heure de là. Les plages sont parait-il très jolies, les maisons grandioses et cette banlieue chic est à voir si vous passez au moins 4 ou 5 jours à Los Angeles.

Après cette journée bien remplie, direction l’hôtel (Best Western Royal Palace Inn & suites, bien placé, avec parking et abordable) puis un excellent restaurant près de la plage, histoire de goûter aux bons burgers californiens !

Le soleil se couche sur Mqrina Del Rey

Le soleil se couche sur Marina Del Rey

 

Share This Post

Recent Articles

Leave a Reply

© 2017 Mon tour du Monde. All rights reserved.