Istanbul : le Palais de Topkapi et le musée archéologique

L’entrée du Palais Topkapi

Me voila de retour en France après plusieurs jours passés à Istanbul ! Ce séjour magique a été très chargé et je n’ai pas eu le temps de terminer mon récit, je profite donc d’un peu de repos (le temps ne permettant pas de faire quoi que ce soit grrr) pour raconter mes dernières aventures dans cette ville qui figure depuis des années dans le top 10 des plus visitées au monde (ce que j’ignorais).

Couloirs de Palais…

J’ai consacré plusieurs heures à la cité historique et à l’ancienne Péra, mon hôtel étant idéalement situé (Maywood hotel, Hoca Paşa Mh.  Nöbethane Cd No:25) à deux pas du Palais Topkapi, que demander de plus ! Je m’y rendais donc à toute heure, le soir pour admirer le coucher du soleil sur la Mosquée Bleue et les fontaines illuminées, le matin pour déjeuner dans un restaurant de Soguk Cesme Sk (le Café Turing est top)… Le Palais et son harem (25 TL puis 15 TL soit environ 10€ et 6€) sont des endroits à ne pas manquer quand on visite Istanbul. Un conseil, achetez vos billets à l’avance ! Sinon vous pouvez non seulement vous retrouver bloqué dans une queue interminable au niveau de la billetterie mais ensuite subir une nouvelle pause trèèès longue pour rentrer dans le palais !

A l’intérieur du Palais

Celui-ci est grand et agréable, avec des jardins et de d’immenses arbres, composés de nombreux bâtiments sur lesquels on peut admirer beaucoup de céramique et de grandes cheminées décorées. La plupart des salles sont bien gardées et l’on ne peut pas prendre de photos (je pense entre autres au trésor, tenues et objets divers type armes absolument superbes). Les autres pièces sont vides et l’on se contente des plafonds et murs richement décorés. J’ai entendu plusieurs récits de visiteurs déçus de ce manque de choses à voir, compte tenu du prix d‘entrée qui est assez élevé. Mais il demeure un endroit incontournable, surtout quand le soleil est là, vous ne le regretterez pas. Il a été construit entre le XVème et le XIXème siècle, et a accueillit les sultans ottomans. Aujourd’hui, il s’agit surtout d’un des plus grands musées au monde d’art islamique. Les différentes bâtisses s’articulent autour de quatre cours en enfilade et s’étendent sur près de 700.000m². Bibliothèques, mosquées, kiosques, fontaines et harem (400 chambres tout de même) composent les principales salles. Il faut dire que plus de 4000 personnes pouvaient y vivre lorsque l’Empire Ottoman était à son apogée !

Les faïences du Palais

Le Palais est fait pour que l’on s’y balade tranquillement, admirant les différentes vues sur le Bosphore (on peut également manger dans le restaurant qui donne sur la mer).

La vue sur le Bosphore depuis le Palais

Juste à côté se trouve le musée archéologique (l’entrée est à 10 TL), qui mérite le détour. Il y a tellement de pièces et statues qu’elles sont « entreposées » dehors, qu’il pleuve ou qu’il vente. Cela donne un air un peu mystérieux au lieu même si l’on peut se demander ce que vont devenir ces trésors dans quelques années… Le musée est superbe et très riche, il nous emmène à travers l’histoire du pays et couvre toutes les grandes périodes mais l’organisation n’est pas terrible, on passe souvent d’une époque à l’autre sans trop comprendre. On notera tout de même qu’il s’agit du plus important de Turquie et que l’on peut également retrouver des objets de pays voisins : Egypte, Grèce… L’entrée permet d’accéder également au musée des œuvres anciennes de l’Orient et au musée du pavillon de faïence.

Les jardins du Musée archéologique

Share This Post

Recent Articles

Leave a Reply

© 2017 Mon tour du Monde. All rights reserved.