La Vallée de la Qadisha Partie 1

La Vallée de la Qadisha

La Vallée de la Qadisha

Il y a un moment que je vous promets l’article sur la Vallée de la Qadisha, l’un des plus beaux endroits du Liban, et bien le voila !

Inscrite au patrimoine mondial de L’UNESCO depuis 1998, elle est l’un des sites monastiques chrétiens les plus importants du monde. Occupée depuis les toutes premières années du christianisme, la vallée se trouve au pied du mont Makmel, dans la région du Mont-Liban et se compose en réalité de deux vallées qui se font face et se rejoignent. Au sud se trouve la vallée de Qannoubine (du nom du monastère de Notre-Dame de Qannoubine), et au sud celle de Qozhaya (du nom du monastère de Mar-Antonios Qozhaya. La première s’étend entre Bcharré (le village natal de l’auteur Khalil Gibrian) et Tourza et la seconde entre Ehden et Kfaarsghab.

Dans le paysage, on distingue quelques terrasses aménagées pour cultiver le blé, les oliviers et les vignes, et plusieurs grottes dont la plupart sont quasiment inaccessibles. Non loin de là se trouve la forêt des Cèdres de Dieu.

Les fameux cèdres !

Les fameux cèdres !

C’est depuis Ehden que j’ai pu me rendre dans la vallée. Ehden est une ville chrétienne très animée, située à une centaine de kilomètres de Beyrouth et qui offre un large panorama sur le littoral et la vallée. Elle est perchée à 1450 d’altitude et pendant l’été devient donc un lieu incontournable pour tous les libanais en quête de fraicheur et de tranquillité. On y déjeune et l’on dîne et je vous conseille l’endroit à la mode en ce moment, le restaurant du Sérail Hotel (cuisine occidentale mais excellente). On peut aussi opter pour les terrasses qui se trouvent près des cascades, le temps de déguster l’une des spécialités de la ville, le kebbé arass (un pur régal, il s’agit d’une boule creuse de kebbé, de la viande hachée mélangée à des oignons et du boulgour, dans laquelle se trouve de la graisse, de l’oignon et de la menthe, qui donnent à l’ensemble un goût inoubliable). Al Midan est la place du village, c’est ici qu’il faut prendre un verre à l’ombre des grands arbres ou sortir le soir. La vie ne s’arrête jamais et les habitants de la ville voisine, Zgharta, y viennent très souvent.

Le soleil se couche dans la vallée

Le soleil se couche dans la vallée

La région est si riche que l’on ne sait pas par où commencer, mais certains sites sont absolument incontournables. C’est le cas de la forêt de Horsh Ehden, située au-dessus de la ville, une réserve naturelle qui abrite des milliers de variétés d’arbres dont certaines très rares et une faune intéressante (loups, hyènes, porcs-épics…). Certaines associations y organisent des balades et randonnées et le gros point fort du lieu, ce sont les cèdres ! Ces arbres, emblèmes du pays, sont certes plus jeunes que ceux de Bcharré mais tout aussi impressionnants. L’une des plus belles vues au Liban est pour moi celle qui se dévoile depuis Notre-Dame-de-la-Citadelle (Saydet el Hosn). Ancien sanctuaire dont l’histoire remonte à l’époque des Croisés, il aurait été le lieu de nombreux miracles et plusieurs fêtes s’y déroulent encore. Mais la vue sur la plaine, la vallée et jusqu’à la mer et Tripoli est le point fort, absolument inoubliable.

Share This Post

Recent Articles

Leave a Reply

© 2017 Mon tour du Monde. All rights reserved.