Vietnam, direction les tunnels de Củ Chi !

Voila deux jours que je suis arrivée à Hô-Chi-Minh-Ville. Hier j’ai pu commencer à m’acclimater à cette ville sans cesse en mouvements, pleine de monde, d’odeurs, de temples et de choses à découvrir! J’ai hâte de me balader mais je choisis de commencer par la découverte des tunnels de Củ Chi, à une vingtaine de kilomètres de la ville.

Tout le monde m’en a beaucoup parlé et il y a justement une agence de voyages « The SinhTourist office » qui organise des excursions sur la journée tout près de mon hôtel (elle se situe 246 Đề Thám dans le quartier Phạm NgÅ© Lão). Je l’ai repérée car hier une foule de touristes s’étaient formée devant. Ce n’est pas la seule à organiser ce genre de choses dans le quartier et je vous conseille de partir avec l’une d’entre elles. Il n’est pas simple de voyager seul d’un point à un autre dans le pays, le plus simple reste donc de laisser à ces agences le soin de tout organiser pour vous, c’est-à-dire une traversée en bus d’environ une heure trente. L’excursion coûte 200 000 dongs soit à peu près 8€ et il vous faudra aussi vous acquitter de 50000 dongs (2€) à l’entrée des tunnels pour la formule (la plus économe) que nous avons choisie. Un conseil : munissez-vous d’un éventail, de crème solaire et d’un chapeau, il fait très, très chaud et tout se passe dehors !

Le trajet commence par un arrêt dans une fabrique de laque où nous pouvons admirer le travail des artistes qui décorent des vases, de la vaisselle…avec des coquilles d’œufs ! Un très beau travail mais n’achetez rien ici, vous trouverez la même chose bien moins chère dans le marché d’Hô-Chi-Minh.

Artiste en plein travail dans une fabrique de laque...

Nous reprenons la route direction les tunnels. Pour la petite histoire, les tunnels servirent lors de la guerre du Vietnam aux combattants vietnamiens pour se protéger des attaques américaines. Ils mesurent plus de 200km de long, 60 à 70cm de large et 80 à 90cm de haut (oui c’est très étroit) et supportent le passage des tanks! Après le visionnage d’un film retraçant la guerre et au terme de la visite qui se base à l’extérieur et lors de laquelle nous avons eu le loisir d’admirer différents pièges tous plus efficaces et cruels les uns que les autres, nous saisissons l’occasion de faire une petite traversée de ces tunnels.

Sympathique petit piège pendant la guerre du Vietnam!

Je me dois ici de vous prévenir : la température y est extrême et vous avancez courbé les uns à la suite des autres. C’est-à-dire que si un touriste est bloqué quelques instants, vous l’êtes aussi ! Il est indispensable de ne pas être claustrophobe. Les vietnamiens n’étant tout de même pas fous, vous aurez un choix de parcours de 25, 50 ou 100m, vous pourrez donc sortir presque à tout moment et retrouver l’air « frais ». Ah oui, bien-sûr tout ceci se déroule dans le noir ! Mieux vaut donc suivre celui qui a la lampe!  Pour la petite anecdote, seules deux touristes allemandes sont allées au bout de la promenade souterraine ! C’est tout de même très intéressant de connaitre les vraies conditions de vie des soldats lors de la guerre.

Dans les tunnels de Cu Chi!

A la fin de la visite, vous aurez l’occasion de vous essayer au tir à l’arme de guerre ! M16, M60, AK47, K63, M30, M1, COLT45, Carabine…. Les prix varient de 20 000 à 25 000 dongs (moins de 1€) par balle, nous en prenons 10 avec un ami et choisissons l’AK47 !

Séance de tirs à la sortie des tunnels de Cu Chi...

C’est une expérience assez incroyable que je conseille ! Et le retour en bus me permet de reprendre mes esprits et de penser à la suite de mon séjour qui devrait se dérouler autour du Delta du Mékong !

Share This Post

Recent Articles

Leave a Reply

© 2017 Mon tour du Monde. All rights reserved.